ligament_croisé_1

Rupture du ligament croisé

Temps de lecture : 4 minutes

Rupture du ligament croisé

Pour chaque joueur de football, la rupture des ligaments croisés est l’une des pires blessures à surmonter. Actuellement (2015-2016) côté joueur de football professionnel il y a pour

ligament_croisé_fekir

exemple, Nabil Fekir (Olympique Lyonnais), qui pendant la rencontre France – Portugal c’est retrouvé victime de la rupture des ligaments croisés. Cette blessure l’écarte pour un minimum de 6 mois des terrains d’entrainements et encore c’est un professionnel du football, donc il est encadré par des spécialistes quotidiennement pour sa rééducation et n’attend pas 4 mois pour se faire opérer… Donc je vous laisse imaginer dans le milieu amateur… Cette longue période d’inactivité de son sport, de sa passion, explique à elle toute seule c’est psychose du footballeur sur la rupture des ligaments croisés.

Qu’est-ce qu’un ligament croisé ?

Le ligament est un faisceau de tissu, solide et inextensible, reliant deux os à l’échelon d’une articulation. On distingue deux types de ligaments, le postérieur (Ligament croisé postérieur) et l’antérieur (Ligament croisé antérieur). Effectivement, ils rattachent à eux deux le fémur au tibia, il est centre du genou et permet sa stabilité.

  • Le ligament croisé antérieur (LCA) s’inscrit au centre du genou. Son appellation antérieure s’explique par le fait qu’il s’introduit sur la face avant du tibia jusqu’à la face arrière du fémur. Le ligament est croisé parce qu’il rencontre sur son passage, l’autre ligament, le postérieur.
  • Le ligament croisé postérieur (LCP) est situé lui aussi au centre du genou. Le ligament croisé postérieur est situé juste en arrière du ligament croisé antérieur.

La rupture des ligaments croisés

Généralement, la rupture des ligaments croisés survient lors d’une torsion ou d’un basculement du genou. C’est souvent le cas lors d’une mauvaise réception d’appui, ou lorsque lesLigament croisé anterieur chaussures sont cramponnées à la pelouse alors qu’un adversaire vous tacle. La rupture totale des deux ligaments est l’absence de soutien de cette attache entre le fémur et le tibia, l’un tombe sur l’autre. Après dans la généralité c’est la rupture de l’un ou de l’autre. A la suite d’un tel traumatisme, votre genou gonfle car il y a une lésion. La douleur est généralement vive et s’apaise dans l’heure qui suit. Le diagnostic est essentiellement clinique via un IRM.

Une guérison est envisageable ?

Premièrement, ce qu’il faut savoir c’est que cette blessure ne cicatrise pas de manière naturelle. A quelques exceptions près (Anthony Réveillère en 2008), l’opération est une étape inévitable lorsque l’on est jeune et que l’on souhaite continuer à faire du sport de façon intensive. Une opération sera envisagé pour un jeune de 17ans alors que pour une personne de 40 ans, non sportif, l’opération sera habituellement avorté. Pour la solution chirurgicale, il faut avant tout, attendre le dégonflement du genou mais lors du diagnostic on vous l’expliquera. L’opération consiste à réaliser la reconstruction du ligament croisé via la mise en place de greffe autologue.

Après L’opération des ligaments croisés ?

ligament_croisé_1Après l’opération, commence une phase de rééducation intensive pour les sportifs de haut niveau.

Avant de pouvoir retrouver les terrains d’entrainements, le footballeur établira un programme de reprise et de re-musculation en coordination avec son kiné et/ou médecin du sport. Dès le premier mois, le patient pourra faire du rameur en modérant les flexions et la force de résistance. Cela est généralement complété par de la natation, le vélo de salle. La victime de rupture des ligaments croisés pourra se remettre ensuite à trottiner et là il sera fortement conseillé de le faire sur des pistes molles et éviter le goudron !

La solidité du genou s’établit au bout de 3, 4 mois. La phase de rééducation diffère selon les capacités et les progrès du sportif mais malheureusement il faut savoir que seulement 22% des patients réussissent à retrouver la force musculaire qu’ils avaient avent l’opération.

Conclusion

La rupture du ligament croisé est LA BLESSURE que tout footballeur souhaite éviter. Elle peut être lourde de conséquence, comme créer une absence à une compétition majeure, mais pire encore d’un point de vue personnel, chez les jeunes de 15 à 17ans, elle peut empêcher des tests d’entrée en classe de foot ou centre de formation alors que le talent est présent…

Nombreux sont ceux qui la subissent, et en règle générale il faut compter un minimum de 6 à 8 mois d’indisponibilité, alors vous éducateur de foot, entraineur de foot, coach, etc.. faites le nécessaire pour leur faire travailler le renforcement musculaire des genoux et la flexibilité sur les appuis via des exercices de foot qui mettent en avant des course en avant, en arrière et latéralement qui permettent de renforcer les muscles.

Veuillez noter que l’on peut trouver une brochure (Votre rééducation après une opération du ligament croisé antérieur du genou) de l’hôpital universitaire de Genève sur le web.

Téléchargez la brochure en cliquant ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :